PAWC 2019 Silla

PARAGILITY WORLD CUP 2019

 

Cette année, nous avons eu le plaisir d’être accueillis à Silla au sud de Valence en Espagne. L’organisation espagnole était extraordinaire tout au long de cette compétition: horaires respectés, bénévoles agréables et très souriants, résultats rapides, aucun couac à déplorer.

Notre équipe de l’année passée a été reconduite avec le retour de Sue, et renforcée par l’arrivée d’Annie qui s’est formidablement intégrée.
En voici la composition: 

Groupe 1 fauteuil roulant: 
Susan Drew et Katie, border collie de 8 ans. 
Isabelle Kerfuric (Team Leader) et Joliemome, border collie de 4 ans. 

Groupe 4 difficultés à la course:
Annie Clisol et Hazélie, berger belge malinois de 6 ans.
Amélie Dutrey-Puymiraud et Watson, border collie de 2 ans. 

Groupe 5 difficultés à la marche: 
Philippe Barbé (Capitaine) et Hagrid, berger américain de 7 ans. 
Marie Vincent et In’k, berger australien de 6 ans.

Groupe 7 difficultés neurologiques: 
Cédric Capitain et Mona, berger des shetlands de 2 ans. 
Tristan Ivanoff et Gwash, berger des shetlands de 7 ans. 

L’équipe française est composée de 8 binômes répartis sur 4 des 6 catégories existantes, le groupe 2 fauteuil manuel n’étant pas représenté. 

Nous avons eu la chance d’être accompagnés par nos deux brillants coaches Gilles Thiriet et François Dubéchot. Nous leur devons beaucoup et les remercions de tout coeur. 

Nous devons aussi citer nos dévoués accompagnateurs: David Drew, Sylvain Kerfuric, José Clisol, Alex et Pauline Dutrey, Nicole et Jean-François Barbé, Erwan Colin, Michelle Capitain, Brigitte et Richard Ivanoff, ainsi que nos supporters français : Magalie, Thomas et Annie. 

Les infrastructures étaient très bien. Nous étions dans belle une salle de sport faisant partie d’un complexe sportif agréable. Tout était bien fait pour l’accueil des chiens et des personnes. Le matériel était lui aussi au top, malgré le revêtement synthétique très glissant.

 

Terrain

Nous avons retrouvé avec joie notre juge belge Walter Casier qui fait partie du Bureau de la PAWC. Nous avons fait la connaissance de Pedro Simarro juge espagnol et en tant que juge notre ami italien Christian Oggioni. 

Le premier jumping et le parcours agility étaient plus techniques que d’habitude et le deuxième jumping très long si la conduite à distance n’était pas maîtrisée. Notre équipe a aimé ces parcours mais se pose la question pour les personnes ayant un handicap très élevé au niveau du déplacement, ces concurrents étant déjà plus rares qu’auparavant. 

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre et nous soutenir, ce qui nous touche au plus haut point. Participer à cette grande compétition est génial, et votre implication représente une forte motivation pour nous surpasser. L’Avallon Cup 2019 a encore été exceptionnelle en ce sens avec les tentes VIP et les 1000 bracelets que vous avez plébiscités. Les Titans d’Avallon ont fait des émules, et de nouveaux sponsors ont rejoint Animo Concept, parmi lesquels nos amis d’Atalante Broderie. Sylvie et Stéphane nous ont habillés de vestes brodées, tee-shirts et sacs personnalisés pour les trois jours de la compétition. Comme les équipes des autres pays, nous étions très fiers d’avoir cette belle unité de présentation pour notre pays lors du défilé d’ouverture. Cela peut paraître futile mais je vous assure que défiler ainsi renforce l’esprit d’union car notre équipe c’est avant tout la FRANCE. 

Mercredi soir, une sacré organisation est mise en place pour aller chercher le reste de l’équipe à l’aéroport et foncer à la salle pour le contrôle vétérinaire et 16 minutes d’entraînement pour toute l’équipe (2 minutes par personne). Celui-ci permet aux organisateurs de vérifier la bonne répartition des concurrents dans chaque groupe, et à nous concurrents (maîtres et chiens) de prendre nos marques avec le matériel et le terrain. 

Jeudi matin balades sympathiques à Valence pour enchaîner l’après-midi sur la réunion avec l’organisation, la préparation du cadeau que nous allons échanger avec nos amies de Finlande, photos et retrouvailles émouvantes avec nos amis étrangers. S’ensuit la cérémonie d’ouverture avec défilé, échange de cadeaux entre pays désignés et une magnifique et spectaculaire démonstration de Frisbee. Vendredi première journée riche en émotion sur ce jumping assez serré avec un gazon synthétique très glissant et beaucoup d’éliminations. C’est ce qui est arrivé à Cédric, Amélie et Isabelle pendant que Tristan termine 1er sans faute, alors qu’avec une faute Marie se place 2ème, Sue 5ème et Annie 10ème. Philippe avec 1 refus termine 3ème. Nous voilà tous très heureux de la médaille d’or et de la Marseillaise qui accompagne Tristan en groupe 7, mais aussi du double podium Argent plus Bronze de Marie et Philippe en groupe 5.

 

Voilà une formidable entrée en matière que nous fêtons dignement au stade avec tapas et spécialités locales avant de nous rafraîchir à l’hôtel. 

Samedi, forts des exploits de la veille, nous nous retrouvons sur le parking de sable (pas de gazon dans ces régions chaudes) afin de faire un échauffement d’éveil musculaire et mental pour les concurrents et les chiens dirigé par notre Maestro Gilles assisté de François. Envie de bien faire ce deuxième jour avec un parcours d’agility très intéressant, bourré d’appels et de rappels. Merci beaucoup à la science de Gilles qui adapte chaque reconnaissance à nos conduites et nos chiens ainsi qu’à François qui s’occupera plus spécifiquement de Cédric mais aidera tout le monde. Ils ont été particulièrement indispensables sur ce parcours piégeant qui a fait encore plus d’éliminés que la veille. Ce fut le cas malheureusement pour le très jeune duo Amélie / Watson ainsi que pour Tristan. En revanche ça passe très bien pour Cédric qui malgré 1 refus et 1 faute termine 1er du groupe 7, Annie sans faute se classe 3ème en groupe 4, Isabelle sans faute termine 4èmeet Sue avec 1 refus et 1 faute 7ème en groupe 1. Et voici notre duo vedette Philippe 1er sans faute et Marie 2ème  avec 1 faute qui nous refont le coup du double podium dans le groupe 5. 

4 médailles et 2 Marseillaise: Philippe et Cécé en Or, Marie en Argent et Annie en Bronze. Nous sommes tous si heureux de ces 7 médailles remportées en 2 jours. Je dis bien TOUS, car si l’un gagne c’est toute l’équipe (concurrents, coaches, accompagnants, supporters) qui gagne. Cela valait bien un petit resto en bord de plage pour fêter ça. Grandes baies ouvertes avec un petit vent plaisant et baignades pour se rafraîchir. 

Resto plage

Dimanche, dernière ligne droite, il faut se remobiliser pour ne pas se laisser dépasser par l’enjeu. A notre surprise, un jumping très fluide nous attend. Le travail à distance va être indispensable aujourd’hui. Nous savons que tout se joue sur la rapidité. Pour ceux qui sont bien classés au général, il faut assurer et les autres doivent prendre les risques nécessaires. Bien entendu, nous sommes remontés à bloc. 

C’est d’abord le tour de Cédric, suivi de Tristan. L’un obtient une première place, l’autre est malheureusement éliminé. Il est prévu au règlement que deux éliminés écartent le concurrent du podium final. Ça passe pour Cécé qui se classe 1er malgré 2 refus, mais hélas pour «Tristan le Guerrier» un mauvais placement en sortie de tunnel mène à l’élimination fatale. Enfin Cécé tient là sa chance alors que Tristan, habitué aux plus hautes marches, est cruellement déçu. Il se consolera en partageant la joie de Cécé. 

C’est le tour de Philippe. Va-t-il assurer ou performer? Eh bien, il cumulera les deux formules, et de façon magistrale, avec une distance insoupçonnée et une très belle complicité avec Hagrid. Il se classe 3ème du groupe 5, ce qui lui assure la 1ère place au podium final de son groupe. Bravo Capitaine! 

Viens ensuite le tour de Sue qui assure et réalise un beau parcours sans faute mais avec un dépassement de temps. Sue est 5ème de ce parcours et 7ème du groupe 1 au classement final. 

C’est à présent Annie que nous attendons avec impatience car avec Hazélie elles font une distance incroyable. Et c’est effectivement ce qui se réalise devant les yeux éblouis de la salle. Sans faute dans le temps record de 33.98, ce qui la place 1ère du groupe 4, ce qui, ajouté à ses précédents résultats, lui offre la 1ère place au général. 

Alors qui peut se mesurer à ce fabuleux temps? En 34.75 et sans faute, un deuxième magnifique parcours pour Amélie qui s’arroge une 2ème place extraordinaire pour un si jeune couple. Mélo s’effondrera en pleurs de joie à l’arrivée. A leur tour de faire un double podium, 1ère et 2ème en groupe 4. Au classement final, Amélie remonte à la 11ème place et nous laisse entrevoir un avenir radieux avec Watson. 

Marie, à son tour, portée par cette réussite française, résiste à la pression en réalisant un superbe parcours sur le modèle de Philippe. Grande distance et précision pour réaliser un sans-faute et se classer 4ème derrière Philippe en groupe 5. Pas de médaille pour aujourd’hui mais encore plus fort puisqu’au classement général Marie réussit à nous refaire le podium double en prenant la 2ème place du groupe 5. 

Enfin Isabelle pour terminer sait qu’elle est loin au classement et doit prendre des risques (elle est comme ça) qui ne s’avèrent pas payants puisqu’avec 2 refus elle arrive 7ème du parcours et du classement final en groupe 1. 

C’est la liesse dans l’équipe française avec les 4 médaillés du jour, l’Or et 2 Marseillaise pour Cédric et Annie qui réalise un double podium avec Amélie en Argent. Egalement le Bronze pour Philippe. Nous en sommes à 11 médailles avant les podiums de ce soir pour le classement général. 

 

Il est temps à présent de se restaurer et se rafraîchir un peu pour la cérémonie de clôture avec le défilé des équipes, petits discours et transmission des fanions à la Suisse où se dérouleront les PAWC en 2020. 

C’est devant toutes les nations alignées que se déroulent les remises de médailles du classement final. 

Pour le groupe 4: 1ère place en Or pour Annie toute surprise pour ses premiers PAWC. 

Pour le groupe 5: 1ère place en Or pour Philippe et 2ème place en Argent pour Marie. Notre duo de choc savoure ce moment précieux.

Pour le groupe 7: 1ère place en Or pour Cédric très ému et heureux. 

Euphorie générale chez les Français très bien rodés pour les 3 Marseillaise. Nous sommes tous tellement heureux et si fiers de ces si beaux résultats. Il y a beaucoup de larmes de joie, surtout pour les mamans de nos champions. 

Seule ombre au tableau, dire au revoir à nos amis étrangers avec embrassades, congratulations et promesses de se revoir l’année prochaine. Pendant que Philippe et moi filons en réunion de fin de compétition, les autres, sourires béats, surfent sur cette vague de bonheur de ces 4 dernières médailles et surtout du total de 15 (8 en Or, 4 en Argent et 3 en Bronze). Pas facile de redescendre sur terre! Nous nous réunissons à l’hôtel le soir autour d’un apéritif dînatoire improvisé pour fêter cet extraordinaire ParAgility World Cup 2019. Nous trinquons à la santé de toutes les personnes qui ont participé à cette réussite et que nous associons à ces victoires. 

Drapeau me dailles

Cocorico ! Au cumul par pays, la France avec ses 15 médailles est deuxième derrière l’indéboulonnable équipe d’Allemagne qui totalise 19 médailles et devant l’Angleterre troisième avec 9 médailles. 

Démontrer que rien n’est impossible, que nos chiens bien-aimés sont merveilleux et que l’agility est une discipline extraordinaire pour tous. Nous remercions la CNEAC pour la classe Handi en France et de nous autoriser à participer au ParAgility World Cup chaque année. 

L’heure fatidique de nous séparer arrive toujours avec ce même pincement au coeur. C’est la marque d’une véritable équipe, concurrents, coaches et accompagnants. Nous avons encore vécu une page très forte de notre vie, unis quels que soit les résultats. Il n’est pas toujours facile de vivre si proches mais chacun s’applique à privilégier l’unité du groupe et Il y a beaucoup d’affection entre nous. Cette équipe est MAGIQUE.

 

Nous dédions ces victoires à notre très regrettée Jacqueline dite Mauricette qui quitte son paradis trois jours par an pour assister au PAWC. 

J’ai fait un rêve pour ces PAWC 2019. Comme dans les rêves tout est plus grand et plus beau. 

Je rêvais d’une équipe soudée, de gens heureux.

Je rêvais d’une moisson extraordinaire de médailles avec nos supers coaches.

Je rêvais de belles tenues à porter fièrement pendant toute la compétition.

Je rêvais d’apporter ces belles choses à toutes les personnes qui nous ont soutenues.

Tout cela, je l’ai obtenu avec cette DREAM TEAM (équipe de rêve).

 

Rendez-vous pour le prochain ParAgility World Cup du 27 au 30 août 2020 en Suisse à Münsingen pour une autre aventure. 

Retrouvez des dizaines de photos, les vidéos des parcours, les réactions de la team ETD sur la page facebook: Ensemble Toujours au Départ 

 

Tous nos remerciements à nos partenaires 

Particulièrement à l’Association des Chiens Sportifs du Pays Avallonnais, 

Animo concept Benjamin Rasse, Atalante Broderie Nathalie et Stéphane, 

Cani Performance, Lacoste, O Cany’J, Luca Gandin Photographe,
L’atelier du chien et broderie, 

La Ville du Havre, Clinique Vétérinaire Santoria, Eurovia Champagne Ardennes Agence de Sedan, 

Association Canine du Vexin Osny, Sports Canin Sedanais, Centre d’éducation Canine Marvillois, 

L’élevage Goldens de miel et d’Or, Au Joyeux 4 pattes,
Daniel Parc de Pleyben, 

Pharmacie de La Forge, Sarl Grimplet – Ets Warsmann, 

Tous nos donateurs des bons de soutien et ceux de la cagnotte Leetchi 

Et toutes les personnes qui ont acheté en don libre les bracelets Avallon & ETD

Ajouter un commentaire