PAWC 2016 Tchéquie (Frýdek Místek)

P1 equipe

P1 logo

RESUME PAWC 2016 FRYDEK MISTEK REPUBLIQUE TCHEQUE

DU 25 AU 28 AOUT 2016

Nous voici de retour de ce long voyage en République tchèque, le coeur léger et des étoiles plein les yeux.

Mercredi 24 août: trajet Strasbourg-Ostrava et arrivée à l’hôtel.
Frýdek-Místek est très loin, à la frontière polonaise, mais grâce à la participation de la CNEAC, que nous remercions vivement, nous avons pu louer un car avec chauffeur pour faire le trajet (en car) depuis Strasbourg jusqu’à destination. Le trajet a duré 14 heures avec les encombrements et les travaux mais pour nous, installés confortablement, c’était sans stress, sans danger, l’occasion de papoter et de partager des fous rires mémorables. Bref, les fauteuils roulants dans les soutes, nos chiens avec nous et un super chauffeur, tout cela a transformé cette corvée en voyage agréable. Il ne manquait que Susan et David pour être au complet. Ceux-ci nous rejoindront directement sur place.

P1 autocar

Nous nous sommes retrouvés comme si nous nous étions quittés la veille, cette belle équipe unie au sein de laquelle Philippe a trouvé immédiatement sa place. C’est une évidence: compétiteurs et accompagnateurs se sont tout de suite soudés dans un élan de solidarité et de respect. L’esprit d’équipe était là, comme l’année dernière.

En tant que capitaine, je suis partie en mauvais état physique mais en tentant de le dissimuler. Je me devais d’être à 200 % pour emmener l’équipe. Personne n’a été dupe en me voyant et chacun m’a aidée pour tout gérer.

Je remercie particulièrement Amélie qui a pris en charge (entre autres) la partie Facebook pour vous faire suivre nos aventures et Gilles qui a galvanisé les troupes. Toutes les petites attentions de l’équipe pour aider m’ont beaucoup touchée.

Chacun a mis un point d’honneur à respecter les horaires et les consignes, ce qui fut un gros soulagement.

Merci à toute cette belle famille d’«Ensemble Toujours au Départ». Enfin l’arrivée à l’hôtel. Nous logions dans un campus universitaire à Ostrava, dans des chambres simples mais très confortables où nos chiens étaient les bienvenus.

Un bonheur et un soulagement comparé à d’autres équipes nationales bien moins logées.

P2 chambre e

Heureusement les chambres sont grandes pour réunir 
les 20 personnes du groupe.

Jeudi 25 août: contrôle vétérinaire, entraînement et cérémonie d’ouverture. Dans la matinée, nous reprenons le car, direction «l’Hala Polarka» de Frýdek-Místek. La compétition se déroulait dans une très belle patinoire de hockey sur glace, malheureusement pas très adaptée aux fauteuils roulants. Une petite rampe abrupte permettait d’accéder directement au terrain lors des manches. Les hauts bords gênaient les personnes assises en fauteuil pour suivre la compétition.

Il faut reconnaître à la République Tchèque le mérite d’avoir organisé ces PAWC, néanmoins il y avait de grosses lacunes dans la réalisation.

Malgré tout, nous étions bien concentrés sur notre objectif : donner le meilleur de nous-mêmes. Susan Drew, compétitrice anglaise devenue française nous ayant rejoint sur place, l’équipe au complet pouvait commencer son programme, pour le plus grand plaisir de tous.

Avant de rentrer dans la salle, nous nous soumettons à un contrôle vétérinaire minimal consistant seulement à faire vérifier par de jolies demoiselles l’identification électronique du chien et le passeport.

L’entraînement qui suivait était très important pour nous. En effet, il déterminait la catégorie de Philippe, qui, dans un premier temps, avait été placé en catégorie 4 dans laquelle les concurrents courent. Au regard de sa vitesse de marche, le comité PAWC a replacé Philippe en groupe 5. Les autres compétiteurs de notre équipe ont été confirmés chacun dans leur groupe.

Ce système est bien fait lorsque les concurrents sont honnêtes et jouent le jeu, c’est la très grosse majorité. Pour s’inscrire, 3 vidéos de concours sont demandées, ce qui permet de présélectionner la catégorie du concurrent. Ce temps d’échauffement, au-delà de l’aspect préparation de l’équipe et contact du chien avec l’environnement, sert à confirmer ou réorienter le binôme lors de cet entraînement en observant le déplacement du concurrent.

Cette année une Anglaise a triché : elle s’est engagée en catégorie 5 (forte difficulté à la marche) mais courait vite lors des parcours. Bien entendu, dès le premier parcours, nous étions plusieurs capitaines à porter réclamation. L’année prochaine, elle sera transférée en groupe 4. Malheureusement, cette année, elle a parasité les podiums avec ses deux chiens en catégorie 5, nous privant ainsi de plusieurs places sur ceux-ci, comme Philippe et moi qui aurions dû remporter des

troisièmes places. Mais c’est surtout Marie avec Diddl qui a été le plus pénalisée car le titre de Championne du Monde aurait dû lui revenir au lieu de Vice- Championne. Ce sont les aléas de la compétition et nous n’y pouvons rien d’autre que regretter cet état de fait.

Un autre point du règlement a desservi notre équipe. Un minimum de 3 concurrents est nécessaire pour représenter une catégorie. Seulement, cette année, pour le groupe 7 (personnes atteintes de handicap mental), il n’y avait que David et Cédric. Dès que j’ai été prévenue de leur orientation vers un autre groupe, je les ai informés pour leur donner le choix de venir ou pas au PAWC. Ils n’ont pas hésité et ont vaillamment décidé de participer tout de même. Je suis très admirative de leur courage et de leur volonté. Bravo les garçons ! Ils ont été transférés en groupe 6 (personne souffrant de handicap auditif et visuel) dans laquelle les compétiteurs sont très performants.

P4 verticale

Notre formidable Cédric, désigné porte-drapeau, nous a

conduits fièrement lors du défilé d’ouverture. C’est

toujours un moment très émouvant surtout depuis que

nous portons tous le survêtement et le Tee-shirt France,

donnant à notre équipe beaucoup d’allure.

P4 pouce en l air

Nous échangions cette année le cadeau avec la Hongrie, équipe dans laquelle nous comptons beaucoup d’amis. Comme l’année passée, ce sont les nouveaux arrivants dans l’équipe qui font l’échange, en l’occurrence Philippe et Susan, pour les mettre dans le bain. Notre cadeau contenait des balles offertes par notre sponsor Animo Concept, des friandises pour les chiens aussi bien que pour les maîtres, des bracelets France, des drapeaux pour 20 chiens car la Hongrie a une équipe PAWC et une équipe IMCA. En retour, nous avons reçu des produits locaux de Hongrie: vin et liqueur, paprika, saucissons et surtout beaucoup de chocolats.

P4 bas gauche
P4 bas droite

Vous pouvez retrouver toutes les vidéos et résultats sur Facebook,

page: Ensemble Toujours au Départ et sur le site Internet:

http://www.ensemble-toujours-au-depart.fr/

ainsi que le film sur le lien suivant:

https://drive.google.com/open?id=0ByMSdouHJNn9eXdnVTRRX3lENlk

Vendredi 26 août: 1er parcours: 1er jumping - juge Jirina Makova (Rép. Tchèque)

En arrivant sur le site nous passons à la préparation sous la direction de Gilles. Nous enchaînons le réveil musculaire pour maîtres et chiens, grâce à quelques haies à proximité de la salle. Gilles nous donne ses consignes pour le parcours à venir; il sait faciliter, faire en sorte que chacun sache se concentrer au mieux et créer un esprit d’émulation au sein de l’équipe. Cette entrée en matière chaque matin est très efficace. Une bonne préparation physique et mentale diminue le stress et libère l’esprit pour se transcender sur le parcours. Ceci est bien retranscrit dans Dog Sport Magazine et fonctionne même pour des personnes au physique limité.

Les parcours étaient plus simples comparés aux autres années. Le groupe 5 qui est le plus lent a un parcours en moyenne de 100 mètres avec 13 obstacles et les autres groupes au déplacement plus rapide en moyenne 130 mètre et 16 obstacles.

P5 haut gauche

P5 haut droite

Michèle et Fanfan

Susan et Katie

Groupe 1 (fauteuil roulant électrique):
10 concurrents.

     • Michèle Audouit avec Fanfan, belle Léonberg, est éliminée et termine 8ème.

     • Susan Drew avec sa border Katie est également éliminée et se classe 10ème.

 

Groupe 4 (course limitée): 20 concurrents.

     • Amélie Dutrey-Puymiraud avec Fayza, Berger Australien, réalise un magnifique parcours sans faute et se classe 5ème.

P5 bas

Amélie et Fayza

Groupe 5 (forte difficulté à la marche) 20 concurrents.

P6 haut 1
P6 haut 2
P6 haut 3
P6 haut 4

Isabelle
& Dolce Vita

Jacqueline
& Caprie

Marie
& Diddl & Flash

Philippe
& Hagrid

     • Isabelle Kerfuric avec Dolce Vita, border Collie, fait un parcours sans faute mais perd du temps à cause de la surdité récente de Dolce et se classe 4ème.

     • Jacqueline Colin avec Caprie, petite Shetland, accomplit un extraordinaire parcours sans faute et se classe 7ème.

     • Marie Marquise avec Diddl, grand Shetland, sans faute aussi, se classe 8ème.

     • Philippe Barbe avec Hagrid, mini Berger Australien, est pénalisé d’un refus et remporte la 12ème place.

     • Marie Marquise avec Flash, Border Collie, est éliminée et se classe 15ème.

P6 bas gauche

P6 bas droite

Cédric et Enjy

David et Gaby

Groupe 6 (handicap auditif et visuel) 28 concurrents

     • Cédric Capitain avec Enjy, Berger Australien, a fait un magnifique parcours sans faute mais avec un dépassement de temps et se classe 18ème.

     • David Van Wienendael avec Gaby, Golden Retriever, a oublié une haie qui lui coûte l’élimination et se classe 19ème.

 

Samedi 27 août: 2ème parcours: Agility.

Le juge belge Bart De Decker nous a surpris en ignorant des fautes flagrantes et des éliminations.

J’en veux pour preuve le fait que j’aurais dû être éliminée car Dolce est sortie à l’avant dernière porte du slalom et ne l’ayant pas vu j’ai continué le parcours, comme une amie Suisse qui a fait exactement la même faute. Les capitaines ont porté réclamation pour l’élimination de cette dernière mais pas pour moi. De ce fait, il a fallu que je porte réclamation contre moi-même (auto-disqualification !!!).

Cependant le système informatique tchèque n’a pas pu prendre en compte les éliminations car ne pouvant pas être modifié après le parcours ; à défaut je suis classée 10ème.

 

Groupe 1 (fauteuil roulant électrique): 10 concurrents.

     • Susan avec Katie fait un superbe sans faute et se classe 3ème et apporte la 1ère médaille de bronze à l’équipe.

     • Michèle avec Fanfan fait 3 fautes de zones et slalom et termine 9ème.

 

Groupe 4 (course limitée): 20 concurrents.

     • Amélie avec Fayza fait 2 fautes et se classe 13ème.

 

Groupe 5 (forte difficulté à la marche) 20 concurrents.

     • Marie avec Diddl fait un super parcours sans faute et se classe 3ème, apportant ainsi la 2ème médaille de bronze à l’équipe.

     • Philippe avec Hagrid fait aussi un magnifique parcours sans faute et suit Marie à la 4ème place.

     • Jacqueline avec Caprie fait encore un beau parcours sans faute et se classe 5ème.

     • Marie avec Flash fait une seule faute et se classe 9ème.

P7 gauche

 

 

 

2 Médailles de bronze:

Susan avec Katie.

Marie avec Diddl.

P7 droite

Ajouter un commentaire