PAWC 2015 Autriche (Traun)

L’EQUIPE DE FRANCE HANDI AGILITY MEMBRE DE L’ASSOCIATION HAVRAISE

ENSEMBLE TOUJOURS AU DEPART

DE RETOUR DES PARA AGILITY WORLD CUP 2015 EN AUTRICHE 27 au 30 août 2015

AVEC 13 TITRES DONT 2 CHAMPIONS DU MONDE

4 MEDAILLES EN OR

2 MEDAILLES D’ARGENT

4 MEDAILLES DE BRONZE

1 CHAMPION DU MONDE plus une 3ème place EN GROUPE 5

1 CHAMPION DU MONDE EN GROUPE 7


 

Equipe de france légende

 

Cette année 17 pays étaient présents au PAWC

 

Les incontournables sont:

 

 

Autriche
Belgique
Canada
République Tchèque
Danemark
Finlande

Autriche

Belgique

Canada

République Tchèque

Danemark

Finlande

France
Drap02
Hongrie
Italie
Pays-Bas
Suisse

France

Allemagne

Hongrie

Italie

Pays-Bas

Suisse

Royaume uni

Royaume-uni

L’Espagne, la Grèce, la Slovaquie, Le Japon, la Russie sont aussi présents mais ils n’inscrivent pas d’handis tous les ans.

La compétition est individuelle, la taille du chien n’a pas d’importance, seule la catégorie de handicap est prise en compte et est classée ainsi:

Groupe 1: concurrent en fauteuil roulant électrique. (Julie BOUQUELLE, Michèle AUDOUIT).

Groupe 2: concurrent en fauteuil roulant manuel.

Groupe 3: concurrent ayant une légère limitation pouvant se déplacer rapidement.

Groupe 4: concurrent plus limité que le groupe 3 avec un déplacement moins rapide (Amélie DUTREY PUYMIRAUD).

Groupe 5: concurrent ayant de fortes difficultés de déplacement lentement (Jacqueline COLIN, Marie MARQUISE, Isabelle KERFURIC).

Les groupes 3, 4 et 5 peuvent utiliser des cannes, béquilles ou déambulateur.

Groupe 6: concurrent ayant handicap visuel ou surdité.

Groupe 7: concurrent ayant un handicap mental ou neurologique et qui peuvent être supervisés pour effectuer le parcours. (Cédric CAPITAIN, David VANWIENENDAEL).

Il y a un classement et podium par épreuve et un classement final par handicap. Cette année, en raison du grand nombre de concurrents (107) nous avons effectué 2 jumpings et 1 parcours agility avec une seule épreuve par jour sur l’heure du midi. Les parcours sont de niveaux 2 avec en moyenne 18 obstacles et 15 à 16 obstacles pour le groupe 5 qui a le plus de difficultés à se déplacer. Ne croyez pas que c’est une promenade de santé, les trois juges internationaux ne font pas de cadeaux, cela reste une grande compétition de haut niveau avec toutes les émotions que cela apporte.

Les bienfaits de l’handi agility sur le physique, le moral, le bienêtre sont extraordinaires. L’handi agility apporte au niveau physique la possibilité de faire du sport, de libérer des endorphines de plaisir, de créer et développer le lien social avec les personnes de son club et dans les nombreux concours, la confiance en soi et l’envie de se surpasser. La relation renforcée avec son chien entraîne aussi beaucoup de satisfaction. Même après la compétition le cerveau se souvient et dans les moments difficiles de la vie cette étincelle ressurgit en disant « reste optimiste, le bonheur existe ».

Participer aux PAWC c’est tout cela puissance mille. Il y a entre les concurrents de tous pays une ferveur incroyable qui dépasse les langages, les âges, les origines, les religions et se retrouve dans une attitude universelle « le sourire banane». Celui qui vient du cœur, qui indique nous sommes semblables, réunis par une passion commune l’agility et l’amour de nos chiens. Aux PAWC on rencontre toutes les sortes de chiens et les liens qui les unissent à leurs maîtres et compagnons sont extrêmement forts.

Nous avons été particulièrement heureux de partager ce plaisir avec David et Cédric, car le handicap mental est souvent le grand oublié des handicaps et je vous assure que pour eux deux cette participation est devenu un vrai projet de vie. Le groupe 7 (handicap mentzl) est très peu présent même aux PAWC et la France montre un bel esprit en accueillant David et Cédric au sein de l’Equipe.

Bonne surprise à l’arrivée car l’hôtel était très agréable avec des chambres spacieuses, climatisées et très pratiques pour nous handicapés. Le personnel très sympa et cool avec nos chiens et de la place pour les promener.

Avec l’expérience des PAWC j’ai appris qu’un bon matelas et du confort nous permet d’être frais et dispos pour la compétition. Nous logions tous au même étage ce qui facilitait la communication.

Seule Julie et ses accompagnants étaient dans un camping, son fort handicap l’obligeait à dormir dans son camping-car spécialement aménagé, mais dans la journée nous nous retrouvions tous ensemble avec grand plaisir.

Effectivement dès les premiers contacts le courant est passé entre tout le monde. Dès le début nous avons ressenti un lien fort entre les membres de l’équipe mais aussi avec les accompagnants.
Cette relation instantanée a beaucoup joué sur toute la compétition créant une émulation collective. Nous étions tous présents pour les bons et moins bons moments. En tant que capitaine c’était un bonheur de conduire cette équipe qui allait d’elle-même de l’avant.

Cette aventure, en plus d’être une compétition sportive, s’est révélée être d’une grande richesse humaine. Le noyau dur composé de Jacqueline, Marie, Amélie, moi-même et complété de nouveau avec le retour de Julie s’était enrichi de la bonne humeur de Michèle depuis l’année dernière. Mais la présence de Cédric et David nous a enrichis de façon extraordinaire. Leurs sourires, simplicités, bonheur d’être là et leur envie de tout donner a apporté à cette équipe un vent de fraîcheur.

Cela a déclenché une synergie incroyable qui explique en grande partie la formidable réussite de cette Equipe de France handi.

Egalement la sympathie immédiate entre nos accompagnateurs renforçait la cohésion générale.

 

Maintenant cette émulation aussi stimulante soit elle doit se réaliser en pratique sur le terrain. C’est là qu’intervient le coaching. L’association ENSEMBLE TOUJOURS AU DEPART a parmi ses adhérents le privilège d’avoir un grand coach de niveau international Gilles THIRIET et un 2ème coach François DUBECHOT. Ils sont le maillon indispensable pour transformer nos essais en victoires.


Nous avons beaucoup versé de larmes cette année mais très souvent d’émotions et de joie surtout avec les victoires, car nous les partageons tous ensemble. D’ailleurs avec cette belle entente personnes n’avaient envie de se séparer et nous prenions nos repas autour de grandes tablées pleines de rires.

Je suis très heureuse d’avoir parié sur la catégorie handicap mental pour intégrer l’équipe. Tout s’est déroulé au-delà de mes espérances avec David et Cédric. Ils ont fait de ces PAWC non seulement une compétition sportive mais aussi et surtout une grande aventure humaine.


J’espère que vous aussi vous ne verrez plus le handicap mental comme une calamité mais comme des possibilités extraordinaires pour peu que l’on veuille bien leur donner une chance de se réaliser.
Ce sera là ma plus belle victoire.

Retrouver tous ces moments sur la page facebook Ensemble Toujours au Départ.

Isabelle Kerfuric

Vice-Présidente, Secrétaire, Trésorière d’ENSEMBLE TOUJOURS AU DEPART (06.03.89.92.00)

Ajouter un commentaire